Compte-rendu du CFVE du 12 janvier 2021

  • Avis sur la participation au CFVE de la déléguée vie étudiante en qualité d’invitée permanente avec voix consultative :

Avis favorable.

  • La présentation du projet « Transformation pédagogique et numérique » est reportée au prochain CFVE.
  • Information sur l’organisation du Semestre 2 de l’année universitaire 2020/2021 :

La circulaire du 20 décembre accompagnée d’une FAQ (à valeur réglementaire selon la jurisprudence) précise les points suivants :

            ⁃   Un retour sur site est prévu par groupe de 10 étudiants pour effectuer un bilan et une aide psychologique pour ceux qui le souhaitent. Il est prévu de revenir sur le site avec une jauge de 50% des TD de L1 à partir du 20 janvier. Néanmoins, il y a de fortes chances que cette date soit repoussée ;

            ⁃   Au sujet des examens de substitution pour les étudiants atteints du COVID ou pour les cas contacts reconnus, la recommandation du ministère sera appliquée par Dauphine. La date reste à définir mais ils devront se tenir entre 2 semaines et 2 mois après la tenue des examens. Pour les étudiants atteints d’autres virus ou en deuil, la possibilité d’organiser des examens de substitution est étudiée. Néanmoins, elle n’est pas applicable pour cette année et sera discutée au cours du second semestre ;

            ⁃   Les stages à l’étranger sont aujourd’hui possibles mais uniquement dans l’espace Schengen. Concernant les voyages d’études, aucune précision n’a été donnée pour le moment (la commission de subvention a accordé des subventions sous réserve de pouvoir partir).

L’UNI Dauphine a pris la parole et a fait part de son désarroi sur ces mesures qui ne semblent pas répondre aux besoins des étudiants. Bien qu’elles proviennent du ministère de tutelle, nous avons souligné la nécessité d’un retour au présentiel rapidement. Ces sujets seront rediscutés en réunion avec la présidence et les représentants des syndicats étudiants ce mercredi.

  • Point sur l’enquête « détresse psychologique étudiante » et le plan d’action :

Le sondage récent montrant que 23% des étudiants déclarent avoir des pensées suicidaires durant cette période est un signal très alarmant qu’il faut prendre en compte. Dauphine prend en considération cette problématique en s’entourant de professionnels guidant l’université dans la création de nouveaux dispositifs de soutien. La possibilité de création d’un comité d’éthique est ouverte.

  • Avis du CFVE sur la création de la double licence mention Gestion Parcours Management et gestion des organisations – Francfort en apprentissage :

Avis favorable. Pour plus d’informations, consulter le dernier compte-rendu LSO.

  • Point d’étape sur les travaux du groupe de travail sur les commissions émanant du CFVE :

Les commissions qui existent actuellement et leur périmètre n’ont pas été remis en question (en sachant que certaines sont obligatoires). L’absence de commissions relatives à la formation est déplorable et sera discuté prochainement.

La faible représentation des enseignants chercheurs a été soulignée et sera rediscutée également sans pour autant diminuer le nombre de représentants étudiants. Il faut cependant que les membres puissent être assidus. L’ouverture de ces commissions à l’absence des membres du CFVE n’a pas fait consensus. Plusieurs enjeux ont été soulignés et seront discutés.

  • Avis sur les subventions aux associations généralistes et de filière :

Une attention particulière est portée sur les critères d’éligibilité et sur le co-financement pour les associations de filières notamment quand des frais de traiteurs étaient engagés. Pour les voyages d’études, les subventions sont accordées sous réserve de leur réalisation. Le cas d’un voyage à Londres au mois de février a été rediscuté pendant le conseil mais il semble improbable qu’il puisse se dérouler. Le CFVE paraît majoritairement défavorable aux deux subventions associées aux voyages en Angleterre en février.

  • État des mesures d’adaptation des modalités de contrôle des connaissances (mise en œuvre de la délibération n°2 du conseil d’administration du 2 avril 2020 et de l’ordonnance n°2020-1964 du 24 décembre 2020 relative à l’organisation des examens et concours pendant la crise sanitaire née de l’épidémie de COVID-19) :

Le planning a été partiellement aménagé et certaines épreuves pourront prendre la forme d’un oral. Pour l’instant, aucune date ne peut être communiquée. Cette situation pose le problème des examens du S1 très proches de ceux du S2. L’administration travaille avec les étudiants du campus pour s’adapter au mieux le moment venu. Attention : les modalités présentées aujourd’hui en conseil peuvent évoluer avec la situation sanitaire et les recommandations du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *