Compte-rendu du conseil LSO du 2 mai 2018

Evolution des maquettes pédagogiques de L3 !

Pédagogie en LSO
Transmission aux membres du conseil de la synthèse de « Hack ta licence » ainsi que des documents synthétisant les réunions critiques des étudiants avec Sophie Méritet à propos de la pédagogie en licence.

Suivi des innovations pédagogiques :
– Mise en avant du Programme Egalité des Chances.
– Question du volume des enseignements, lié au problème de la cohabitation entre cours en présentiel et classe inversée.
– Volonté de mettre en place un calendrier commun entre MIDO et LSO pour que les étudiants puissent suivre des options communes (MIDO verra son calendrier évoluer sur le modèle de LSO pas l’inverse)

– L3 gestion :

Volonté de renouveler l’offre de formation mais en gardant la même philosophie, le même esprit, c’est-à-dire penser la L3 comme transition vers le Master (découverte de la gestion)
Idée d’introduire une UE plus professionnalisante (préparation CV, Entretiens,…)

– L3 Droit
Les 2 parcours vont être conservés
Volonté de créer une double licence à moyen terme
Des heures de gestion vont être ajoutés aux enseignements déjà délivrés.
Structuration sur 3 ans, dès la L1.
Idée de libérer le 2ème semestre de la 2ème année pour la mobilité internationale (ce serait une mobilité très encadrée)

– L3 éco :
Pas de changement majeur à prévoir, conservation de la maquette existante avec l’ajout de quelques options.

– L3 LISS :
Ajout de plus d’options, de plus d’enseignement en anglais, projet de partenariat avec Baruch College.

 

Projet linguistique en cours :

DIM : Dauphine International News :

Consiste en une“hybridation” des cours : sélectionner de manière pertinente les contenus à mettre en ligne et ceux à enseigner en présentiel.

Evaluation en test classique mais l’évaluation principale concernera la progression des étudiants au cours de l’année. L’idée est d’aller vers plus de personnalisation (car les cours d’anglais en TDs ne permettent pas de réelles interactions entre les étudiants du fait des effectifs trop importants
Informations diverses.

L’Uni Dauphine soutient cette initiative qui permettra aux étudiants de progresser plus rapidement en langues grâce à une personnalisation de l’enseignement.

– La valorisation de l’engagement étudiant en tant que « tuteur » des L1 arrivants est à prévoir.

– En 2018 : 5499 candidats en Degead1 ! (Que sur le campus de Paris, hors campus délocalisés)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *