Compte-rendu du conseil MIDO du 21 février 2019

Vos élus Unido ont participé jeudi 24 janvier au 3eme conseil MIDO de la mandature.

1) LA COURSE POUR L’EGALITE : qu’est-ce que c’est ?

C’est une course qui célèbre les 50ans de l’université, ouverte à tous, qui se déroulera le 29 mars entre 12h et 18h à Dauphine.

L’administration a prévenu les enseignants qui pourront déplacer des cours.

2) NOUVEAU CALENDRIER PEDAGOGIQUE : quelles améliorations ont été apportées ?

+ Pour les L1 pas de modifications excepté une extension de la pré-rentrée.

+ Pour les L2 inclusion d’une semaine de révision au S2.

+ Pour les L3 Maths inclusion d’une semaine de révision au S1.

+ Pour les M1 Maths inclusion d’une semaine de consolidation au S1 et d’une semaine de révision au S2 en échange d’une synchronisation des cours et tds lors la première semaine des S1 et S2.

La majorité du conseil a voté POUR ces modifications.

3) NOUVEAUX TARIFS : quelles formations vont être impactées?

Isabelle Huault s’est engagée à ne pas augmenter les frais d’inscription. Néanmoins deux modifications vont être effectuées :

– Les montants de la L1 et la L2 MIDO vont passer de 530 à 540euros.

– Les frais de césures vont être augmentés à 788euros. Néanmoins une étude approfondie va être lancée pour vérifier si cette augmentation est justifiée.

Quant aux CPES, ils devront régler leurs frais d’inscription directement à PSL qui se changera de payer Dauphine.

Le conseil a approuvé à la majorité les nouveaux frais.

4) Où en sommes-nous dans l’ouverture du nouveau cursus en MIAGE ?

Dans le cadre de l’ouverture de nouvelles formations, il y a un surplus d’heures à combler. Ainsi le département MIDO est en train de mettre en place des solutions pour remédier à ce problème :

– la campagne de recherche des vacataires débutera en mars.

– un redéploiement des heures des services informatiques des départements LSO/MSO vers le département MIDO est envisagé.

– le département a aussi fait appel aux professeurs pour se porter volontaire.

Fin mars sera communiqué les avancements du projet de formation.

Une question a été portée à l’ordre du jour sur ce qu’il se passerait si l’administration n’arrivait pas à combler le surplus d’heure ; aucune solution n’a été trouvée.

5) Pourquoi créer un certificat « ACTUAIRE DE PARIS DAUPHINE » ?

La situation actuelle présente un risque pour les étudiants. En effet, l’étudiant en actuaire doit effectuer une première soutenance pour avoir son M2 et une seconde vers février-mars de l’année suivante pour obtenir le titre d’actuaire. Ainsi lors de la 2eme soutenance l’étudiant a fini ses études, ce qui présente un problème juridique.

Ainsi créer un certificat qui coûterait 100euros permettrait de régler ce problème d’absence d’enseignement et d’assurer juridiquement le suivie de master. La majorité du conseil a approuvé la création de ce certificat.

6) Toujours pas rassasié ? Voici les dernières informations du conseil :

Suite à des problèmes pour récupérer les résultats d’examens, un délai de modification des notes pourrait être mis en place.

N’hésitez pas à contacter Camille Lempoeels, référente MIDO, et les élus Uni Dauphine pour toute question. Vous pouvez nous contacter via la messagerie de notre page Facebook ou en commentaire de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *